top of page

Accouchement

Certaines d'entre vous appréhendent ce moment avec stresse car c'est le seul Rdv à l'aveugle où on ne maîtrise presque rien. Où ?, Quand ?, Comment ?, Est-ce que ça fait mal ?, Péridurale ?, Episiotomie ?, Cesarienne ?, Clinique privée ?, Hôpital public ?, va t on bien s'occuper de moi et mon bébé ?, des termes qui effraient la jeune maman par manque d' informations et autant de questions qui nous laisse dans le flou. D'autres ni penseront même pas jusqu'au jour J pour éviter de trop stresser. On vend la grossesse et la maternité comme quelque chose de merveilleux en vantant uniquement les bons côtés mais la réalité et parfois bien différente il faut donc être psychologiquement prête à affronter tout ça sinon c'est la dégringolade de déceptions en déceptions et bonjour les dégâts causés sur le moral en fin de parcours... Être informé au mieux fait partie intégrante d'une maternité sereine. Pendant 9mois notre corps change et évolue tout comme notre esprit, on se prépare à devenir quelqu'un d'autre (qu'on ne connaît pas nous même au fond et que l'on va découvrir aussi petit à petit...), on se prépare à devenir mère, c' est un grand bouleversement, sans savoir ce qui nous attend réellement au bout du voyage et pendant toute la grossesse on s'imagine le jour J, la délivrance, à notre manière, comme on aimerait que cela se passe mais parfois il en est tout autrement. Le but de mon article n'est pas de vous effrayer encore plus comme certains savent déjà si bien le faire je leur laisse la délicatesse, mais simplement de vous avertir, de vous informer de toutes les éventualités possible. Il existe un milliard de scénarios possible pour l'accouchement et bien souvent on vous parle d'une seule et même manière de mettre au monde mais en réalité, tout comme chaque femme est différente, chaque grossesse est différente, chaque accouchement sera différent également. Bien sûr pour se préparer au mieux, il est conseillé de suivre les cours de préparation à l'accouchement (pris en charge par la secu en plus, alors pourquoi se priver ? 😁), que votre sage femme organise, mais sachez que pour vous préparer au mieux selon vos besoins et vos attentes ainsi que votre personnalité, plusieurs choix s'offre à vous : il existe la méthode classique, théorique, mais aussi les cours en piscine ou axés sophrologie et bien d'autres encore qui chacun ayant sa spécificité vous apporteront le plus, la connexion avec bébé et soi même, une osmose supplémentaire et une approche différente qui vous permettra de vous sentir bien, en confiance et sereine pour appréhender ce grand moment. Et tout comme ces différentes méthodes il existe aussi différents type d'accouchement (en maternité, à domicile, en piscine...) Le petit conseil que je peux vous donner c'est d'éviter tout de même de trop stigmatiser votre accouchement car plusieurs cas de figures peuvent se présenter, vous pouvez être déclenchée avant ou après terme, ou avoir une stagnation de l'ouverture du col de l'utérus ou pleins d'autres choses mais là encore il y a différentes méthodes adaptés, appropriés pour pallier à toutes difficultés 👌😉 Plutôt que de faire de long discours à ce sujet (il y a tant à dire encore...mais n'étant pas sage femme je m'abstiendrais de vous donner de mauvais ou faux conseils), je préfère qu'on en discute toutes ensemble et qu'on echange. Racontez moi votre accouchement, posez moi vos questions, faites moi part de vos interrogations et de vos doutes ou craintes. Une chose est sûre, on ne le répétera jamais assez, c'est que même à ce moment précis, écoutez votre instinct ! Vous êtes la mère et on doit vous écouter, vous respecter avant toute chose ! Ne vous laissez pas faire si quelque chose vous déplaît, dérange, incommode... Etc... Sauf si il en va de votre santé ou de celle de votre bébé évidemment ! Mais les médecins doivent vous entendre car ils ont parfois (pas tous heureusement !) la fâcheuse tendance à agir comme bon leur semble or ils ne sont pas vous... Je veux simplement vous mettre en garde contre les violences gynécologiques, obstétricale ou médicale, on en parle pas suffisamment et dès lors que l'on est pas assez informé on minimalise ces violences mais à partir du moment où vous ne vous sentez pas à l'aise ou bafouée alors il y a un problème et il faut réagir car cela peut paraître annondin mais rien que le simple fait que 10 sages femmes différentes viennent tour à tour vérifier l'ouverture du col de l'utérus est déjà une atteinte à la pudeur et à l'intimité ! N'ayez pas peur de dire que cela vous dérange ce n'est pas parce qu'elles sont sages femmes qu'elles ont tout les droits ! (excusez je vais installer un péage à ce niveau parce qu'avec tous le passage j'ai bien l'impression d'être sur l'autoroute du soleil !!😂) Même si je ne suis pas sage femme, si j'ai décidé d'aborder ce sujet autour de l'accouchement aujourd'hui avec vous c'est parce que c'est votre histoire avec bébé c'est ce qui vous caractérise tout les 2, vous allez être marqués par cet événement et il y aura pleins de petites répercussions par la suite y compris lors de la séparation avec bébé pour aller chez l'assistante maternelle et en tant que professionnelle de la petite enfance il est importent pour nous de connaître votre histoire afin de réagir au mieux avec votre enfant lors des repas ou du sommeil car beaucoup de choses peuvent être comprises et expliquées lorsqu'on connaît votre histoire et comment s'est déroulé l'accouchement... ☺️ Allé, en commentaire je vous raconte le miens et je vous partage quelques recits. Soyez consciente et restez zen, plus on a d'informations, plus on est préparée et tout se passera au mieux ! 👌😉✌️


678 vues

6 Comments


Unknown member
Nov 05, 2019

C'est tellement bouleversant de mettre au monde et quand c'est aussi merveilleux que dans notre imaginaire alors c'est encore plus prenant !! Tu as été entourée et accompagnée comme tu le souhaitait et comme il se devait résultat accouchement de rêve !🤩🙌 Tu as raison de rester en position ferme face à cette sage femme ! De quel droit se permettait elle de décider pour toi ? Oui il y a des règles et protocole mais il faut savoir s'adapter à n'importe qu'elle situation sans jugement avec haute tolérance !

Like

Mon accouchement a été magique, inimaginable, incroyable et mieux que ce que j’ai pu espérer ! J’ai vécue toute ma grossesse seule et mon souhait le plus précieux était d’être accompagner par ma maman et ma sœur, les 2 personnes qui ont eu un rôle très important durant ma grossesse, on m’a toujours dit que cela allait être compliqué et peu possible. Jour J, enfin plutôt J-3 je fissure la poche des eaux, attente de la mise en route des contractions, je suis soutenu par ma famille, mes amies. Les sages femmes m’accompagnent, me rassurent, m’écoutent. J-1 le déclenchement, les contractions arrivent de suite et sont d’une souffrance insupportable, les sages femmes viennent régulièrement me voir et je me sens…

Like

Unknown member
Nov 05, 2019

Je suis tombée sur une vidéo des maternelles de France5 qui parlait, comme par hasard (y en a jamais vraiment finalement d'ailleurs) et Ana la sage femme disait quelque choses de très juste : "on fabrique généralement des bébés qu'on est capable de mettre au monde" la nature et le corps de la femme sont si bien fait 👌 alors pourquoi forcer les choses et aller à l'encontre de la nature ? C'est d'un coup de pouce qu'on a besoin parfois mais rien d'autre...

Like

Unknown member
Nov 05, 2019

C'est tellement touchant de vous lire les filles! On est souvent seule et démunie surtout lors du 1er... Je trouve tellement dommage qu'en 2019 personne n'agisse en conséquence pour prévenir et accompagner la jeune mère... Déjà il y a 30 ans ma mère me racontais il y a quelque jours qu'à l'époque pareil on lui avait demandé de se taire pour ne pas réveiller l'étage ! Donc c'était souffre en silence même si c'est ton premier on t'accompagnera pas dans la douleur... Idem pour sa péridurale qu'elle n'a finalement même pas eu pour mon frère puisque la sage femme avait estimé qu'elle gérait parfaitement ses contractions et ses douleurs et qu'il n'était donc pas nécessaire de faire déplacer l'anesthésiste pou…

Like

J'ai personnellement encore du mal à aborder le mien, sans avoir les larmes aux yeux. Pour mon premier je ne voulais pas de peri ni la position gynécologuique. Mes seuls souhaits... Finalement je me suis retrouvé un peu même beaucoup livré à moi même tout du long. Du moins surtout en salle de travail. Par ma faute et un peu de celle des sages femmes. J'ai moyennement apprécié d'être moqué en public, parce que je ne voulais pas mettre mes chaussures pour aller de la Chambre jusqu'à la salle. En effet dilaté à 6, concentrée sur mes contractions, avais-je vraiment besoin de chaussures pour accoucher?! Bref, on m'a ensuite expliqué qu'il y avait plusieurs accouchement ce soir là. J'ai du coup ressenti à nouveau…

Like
bottom of page