top of page

Le sommeil partagé : entre tradition et modernité



Le sommeil partagé, ou cododo, est une pratique qui consiste à faire dormir bébé dans le même lit que les parents, ou dans un lit adjacent très proche. Cette pratique, bien que controversée, est courante dans de nombreuses cultures à travers le monde.


Risques et recommandations

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) ne recommande pas le sommeil partagé pour les bébés de moins de six mois, en raison du risque accru de mort subite du nourrisson (MSN). L'OMS préconise plutôt que les bébés dorment dans leur propre lit, sur le dos, dans un environnement sûr et exempt de fumée.


Cependant, l'OMS reconnaît que le sommeil partagé est une pratique courante dans de nombreuses cultures et qu'il peut être difficile de la changer. Pour les familles qui choisissent de pratiquer le sommeil partagé, l'OMS recommande de prendre certaines précautions pour minimiser les risques :

  • Placez le bébé sur le dos, sur une surface ferme et plane.

  • N'utilisez pas d'oreillers, de couvertures ou de peluches dans le lit du bébé.

  • Habillez le bébé légèrement.

  • Ne fumez pas et ne consommez pas d'alcool si vous partagez le lit avec votre bébé.

  • Assurez-vous que le lit est exempt de tout objet qui pourrait présenter un danger d'étouffement ou de strangulation.

  • Si vous êtes allaitant, allaitez votre bébé en position couchée et évitez de vous endormir pendant la tétée.

  • Arrêtez le sommeil partagé lorsque votre bébé commence à se retourner ou à se déplacer dans son lit.


Coutumes autour du monde

Le Japon : le dosone

Au Japon, le sommeil partagé est une pratique courante et culturellement importante. Il existe même un terme spécifique pour le sommeil partagé : "添い寝" (添い寝, dosone). Le dosone est considéré comme un moyen de favoriser le lien d'attachement entre le parent et le bébé, et de promouvoir un sentiment de sécurité et de bien-être chez le bébé.

La pratique du dosone implique généralement que le bébé dorme dans le même lit que les parents, mais dans son propre espace, souvent délimité par un futon ou une couverture. Les parents sont attentifs à ne pas surchauffer le bébé et à lui fournir un environnement de sommeil sûr.


L'Afrique : protection contre les mauvais esprits

Dans de nombreuses cultures africaines, le sommeil partagé est également répandu. Il est souvent perçu comme un moyen de protéger le bébé des mauvais esprits et des dangers nocturnes. Les bébés sont souvent portés pendant la journée et dorment dans le même lit que leurs parents la nuit.

La pratique du sommeil partagé en Afrique varie selon les cultures et les régions. Cependant, elle est généralement caractérisée par une proximité physique et affective importante entre le parent et le bébé.



Avantages et inconvénients du sommeil partagé


Avantages potentiels:

  • Favorise le lien d'attachement: Le sommeil partagé peut favoriser le lien d'attachement entre le parent et le bébé. Le contact peau à peau et la proximité physique peuvent contribuer à un sentiment de sécurité et de bien-être chez le bébé.

  • Facilite l'allaitement maternel: Le sommeil partagé peut faciliter l'allaitement maternel, car le bébé est plus facilement accessible pour la tétée nocturne.

  • Peut améliorer le sommeil du bébé: Certaines études ont suggéré que le sommeil partagé peut améliorer la qualité du sommeil du bébé.


Risques potentiels:

  • Mort subite du nourrisson (MSN): Le sommeil partagé est un facteur de risque de MSN, surtout pour les bébés de moins de six mois.

  • Surchauffe: Le bébé risque d'avoir trop chaud dans le lit des parents, ce qui peut augmenter son risque de MSN.

  • Étouffement: Le bébé peut être étouffé par les oreillers, les couvertures ou le corps des parents.

  • Strangulation: Le bébé peut être étranglé par les draps, les couvertures ou les cordons des pyjamas.



Le sommeil partagé est une pratique complexe qui présente à la fois des avantages et des inconvénients. Il est important de bien se renseigner et de prendre en compte les différents facteurs de risque et de sécurité avant de prendre une décision. Si vous choisissez de pratiquer le sommeil partagé, il est essentiel de prendre les précautions nécessaires pour minimiser les risques et d'assurer la sécurité de votre bébé.

**Il est important de noter que les exemples du Japon et de l'Afrique ne sont que deux illustrations des coutumes autour du sommeil partagé dans le monde. De nombreuses autres cultures ont les leurs aussi.



 

Pour des nuits avec son bébé paisible et sans pleurs 3 solutions pour vous :


Pour savoir quel est le service qu'il vous faut contacter nous

21 vues

コメント


bottom of page