top of page

La Régression du sommeil des 12 mois




Votre enfant a 12 mois et soudainement il ne dort plus de la même façon, soit il se réveille tres tôt le matin, en pleine nuit ou ne veut plus faire de sieste ?


Il traverse peut être une phase de régression de sommeil...

Qu'est-ce qu'une régression du sommeil ? Peut-être avez-vous remarqué que votre tout-petit se réveille soudainement plus pendant la nuit, fait des siestes plus courtes ou résiste complètement au sommeil. Les régressions du sommeil sont un signe de progressions du développement.⁣ En fait lorsque le cerveau d'un bébé se concentre sur la croissance physique, mentale, sociale et émotionnelle, le sommeil peut être affecté.

Qu'est-ce qui cause la régression du sommeil sur 12 mois ? Votre bébé est tellement occupé à apprendre à cet âge ! Ils se déplacent plus facilement, découvre le monde autrement, prononçant quelques mots. Ils sont de plus en plus conscients du monde qui les entoure, développant une compréhension plus profonde du langage et un intérêt pour le jeu. Tout ce qu'il découvre est tellement interessant et stimulant que dormir est comme une perte de temps !! Chacun de ces développements ou ajustements sera un grand changement pour votre tout-petit et peut de maniere temporaire perturber le sommeil. Cette perturbation du sommeil est appelée régression du sommeil sur 12 mois, elle peut durer de 3 à 6 semaines. Si elle dure plus ou que vous ne savez pas quoi faire une équipe d'infirmiere, de puericultrice ou autre pro de la santé peuvent vous guidez dans cette période : en savoir plus ici Si votre bébé ne ressent aucun inconfort physique confirmé par un professionnel de santé, pensez donc aux transitions récentes ou à ses progrès de développement. Peut-être ont-ils juste fait leurs premiers pas ? Pensez aussi à son milieu de garde des fois de simple changement peuvent entrainer une perturbation du sommeil. Que votre bébé ait 12 mois, 14 mois, voire 11 mois, ces types de progressions peuvent avoir un impact sur le sommeil.


Quels sont les signes de la régression du sommeil sur un an ? Chaque bébé se développe à son propre rythme, alors si certains bébés peuvent voir cette régression à 11-12 mois, d'autres peuvent connaître une régression à 14 ou même 15 mois. Voici quelques signes que vous remarquerez peut-être si votre bébé traverse cette régression du sommeil :

- Votre enfant fait soudainement des siestes plus courtes ou refuse de faire la sieste.

- Votre enfant se réveille maintenant plusieurs fois par nuit alors que les réveils au milieu de la nuit n'étaient pas un problème auparavant.

- Votre enfant ressent de l'anxiété de séparation et crie lorsque vous commencez à quitter la pièce lorsqu'il est temps de faire la sieste ou de se coucher.

- Votre enfant de 15 mois pleure ou fait des crises de colère pendant la routine du coucher .

- Votre enfant de 12 mois met plus de 20 minutes à s'endormir pour faire la sieste et/ou à l'heure du coucher.

- Il y a eu un changement dans le sommeil de votre bébé qui semble « décalé » et vous ne savez pas pourquoi.


Comment aider votre enfant dans cette période :

Vers 11-13 mois, certains bébés montrent des signes d'être prêts à passer à une sieste, mais la plupart ne sont pas encore prêts. Si votre bébé fait des siestes plus courtes ou met plus de temps à s'endormir, envisagez d'ajouter 15 à 20 minutes à chaque fenêtre de réveil avant de tenter la transition de 2 à 1 sieste. Si nous passons à une sieste trop tôt, nous pouvons voir d'autres problèmes de sommeil, comme des réveils nocturnes ou des réveils matinaux .


1. Accompagnez les nouvelles habiletés physiques. Encouragez les jeux au sol pour que votre tout-petit puisse ramper, marcher le long des meubles et simplement jouer. Plus vous pratiquez ces nouvelles compétences pendant la journée, moins ces activités semblent excitantes quand il est temps de dormir.

2. Faites attention à l'évolution des besoins en sommeil. La plupart ne sont pas tout à fait prêts à faire une sieste à 12 mois, mais beaucoup sembleront montrer des signes qu'il est temps pour cette transition. Peut-être que votre tout-petit met plus de 20 minutes à s'endormir ou a du mal à faire de courtes siestes. Si vous voyez cela, je recommande toujours de maintenir deux siestes aussi longtemps que possible. Envisagez d'ajouter 15 à 20 minutes en premier lieu à chaque fenêtre de réveil pour vous assurer que votre tout-petit bénéficie du temps de réveil actif nécessaire pour faire des siestes réparatrices et dormir la nuit.


Pour les enfants gardé en creche ou nounou : Je comprends que vous n'ayez peut-être pas beaucoup de contrôle sur le moment où la transition 2 à 1 sieste se produit. Certaines font la transition dès 11-12 mois. C'est très tôt pour de nombreux bébés, mais faites confiance au pro pour le gérer. Si vous préférez que votre bébé fasse 2 siestes à la maison, faites-le ! Autoriser 2 siestes temporairement peut être la meilleure décision pour votre tout-petit.


3. Prévoyez un temps d'éveil actif. Parfois, le sommeil devient un combat parce que les bébés ne sont tout simplement pas assez fatigués. Il peut être tentant de prolonger les fenêtres de réveil dans un premier temps, mais avant cela, demandez-vous si les fenêtres de réveil de votre tout-petit sont suffisamment stimulantes avant de faire des activités plus calme qui preparent le sommeil.

Prévoyez du temps pour bouger ce petit corps, et explorer le monde qui l'entoure. Pourquoi est-ce si important pour le sommeil ? Tout comme être actif physiquement et mentalement vous aide et moi à mieux dormir, il en va de même pour nos petits.

4. Soyez conscient des grandes transitions. Certaines transitions sont nécessaires ou inévitables à cet âge. Nous ne pouvons pas les contrôler ! Mais avec les transitions qui sont sous notre contrôle, faites attention au timing, car la cohérence et la routine sont essentielles pour traverser toute régression. Peut-être que votre bébé fait ses premiers pas, choisissez d'attendre quelques semaines de plus avant d'essayer de passer au verre. Peut-être que votre petit s'adapte à une nouvelle pièce à la garderie, alors nous décidons de ne pas sevrer la tétine pour le moment. Une seule chose à la fois !!

5. Restez cohérent. Ne démarrez pas de nouvelles habitudes ou de nouveaux schémas que vous ne souhaitez pas conserver. Cette régression peut être dure pendant plusieurs jours, mais plus vous êtes cohérent, plus elle passera rapidement.

Si cette période est trop difficile ne restez pas seule vous avez le droit d'être aidé.


Si le sommeil à toujours été difficile à comprendre j'Ai crée un programme vidéo en 2020 qui est fait pour vous. Plus de 2h de capsules vidéos qui voua guident pas à pas pour comprendre et accompagner le sommeil de vos enfants. en savoir plus ici


Si cet article vous a aidé il pourra aider d'Autre famille partagez le autour de vous partout ou vous pourriez le faire.


A très vite pour un nouveau sujet.



 

Je suis Audrey, maman de 3 enfants, infirmière spécialisé en santé maternel et infantile, sommeil pédiatrique.

J'ai à coeur d'enseigner et de transmettre aux familles tout ce que je sais pour que parentalité ne rime plus avec difficulté. Nos enfants sont le point de convergence d'un monde futur et nous avons la pouvoir de changer celui dans lequel nous vivons en apprenant d'Eux chaque jour. Faisons le ensemble, pour eux, pour nous.

2 371 vues

Comments


bottom of page