top of page

Votre tout-petit lutte-t-il contre l'heure du coucher ou contre le sommeil ?


bébé lutte contre le sommeil


Les tout-petits test naturellement les limites, ils ont besoin de passer par la pour se construire. Si vous avez un enfant en bas âge, vous savez exactement de quoi je parle. Ils ne sont pas capricieux ou désobéissant. Il est tout a fait possible de donner un cadre bienveillant avec des limites remplit d'amour et fermeté. Rappelez-vous que les limites aimantes conduisent à sécuriser les petits. Cela s'applique également lorsque votre tout-petit lutte contre l'heure du coucher.

Je vais partager avec vous quelques raisons courantes pour lesquelles votre tout-petit peut négocier l'heure du coucher et comment vous pouvez aider à réduire les conflits à l'heure du coucher.


Pourquoi mon tout-petit lutte-t-il soudainement contre l'heure du coucher ?

Il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles votre tout-petit résiste à l'heure du coucher.


1. La journée de votre enfant

Ce qui se passe pendant la journée de votre tout-petit peut impacter l'heure du coucher.

La plupart des tout-petits de moins de 4 ans ont encore besoin d'une sieste ou d'un moment de calme . Donc, si votre tout-petit saute sa sieste et est trop fatigué à la fin de la journée, il est plus susceptible d'avoir de la difficulté à l'heure du coucher.

Faites attention aux signes de fatigue de votre tout-petit pour surveiller quand il a besoin de dormir. Je sais que cela peut être difficile car certains signes de fatigue excessive peuvent etre avoir un regain d'énergie


2. Développement normal du tout-petit

Devenir un tout-petit, c'est apprendre à utiliser sa voix et ses choix pour avoir un impact sur son monde !

Vers 18 mois , nos tout-petits apprennent qu'ils sont séparés de nous, et ils essaient d'exercer un certain contrôle sur leur environnement au fur et à mesure qu'ils développent leur indépendance.

C'est à la fois une période passionnante et éprouvante alors que votre tout-petit pousse à l'indépendance et apprend les causes et les effets en testant les limites et en les repoussant. Les tout-petits peuvent entraîner davantage de problèmes de discipline et cela se répercute souvent sur l'heure du coucher ou de la sieste. Cela peut expliquer pourquoi votre tout-petit peut soudainement pleurer ou lutter avec l'heure du coucher, ce qui signifie également qu'il dort moins, ce qui le rend trop fatigué et grincheux.


3. Régressions du sommeil des tout-petits

Une régression du sommeil signifie simplement que votre enfant travaille dur pour maîtriser de nouvelles compétences et de nouvelles choses. Les perturbation du sommeil peuvent se produire chaque fois que vos tout-petits progressent dans l'apprentissage ou traversent un grand événement comme l'apprentissage de la propreté, la parole, la marche ( voir article sur le sujet ) . Cette période de grands progrès de développement pourrait être la cause de vos batailles au coucher.


4. Maladie ou poussée dentaire

Si votre tout-petit est inconfortable ou malade , cela pourrait être source de conflit à l'heure du coucher. Voici quelques problèmes courants à surveiller :

  • Inconfort physique : la douleur peut empêcher votre tout-petit de s'installer, de s'endormir et d'obtenir le repos dont il a besoin.

  • Dentition : Les molaires de votre tout-petit qui traversent la ligne des gencives peuvent causer des poussées dentaires douloureuses en raison de la plus grande taille des dents.


 


Grands changements tels que le déménagement ou le démarrage d'une garderie ou d'un préscolaire

sommeil bébé

De grands changements dans la vie de votre tout-petit peuvent avoir un impact direct sur son sommeil et provoquer des difficultés à l'heure du coucher. Si votre tout-petit commence une nouvelle école ou une nouvelle garderie , attend un nouveau frère ou éprouve de l'anxiété de séparation , vous pouvez constater une augmentation des pleurs au coucher. Pour aider à réduire les conflits à l'heure du coucher, restez plus en tête-à-tête avec votre enfant, même seulement 10 à 15 minutes par jour de votre temps face à face intentionnel. L'attention et le temps supplémentaires pour être en connexion peuvent faire des merveilles pour aider votre enfant à s'adapter à ces grands changements !


6. Difficulté avec les transitions

Si votre enfant a du mal avec les transitions, cela peut être une raison pour laquelle il lutte contre l'heure du coucher. Les enfants peuvent facilement être submergés d'émotions lorsque nous leur demandons d'arrêter de faire une chose (en particulier quelque chose d'amusant et excitant, comme jouer) et de commencer à faire quelque chose de nouveau (comme se préparer à aller au lit).

Si une crise de colère a réussi à retarder la sortie du parc, il y a de fortes chances que votre tout-petit réessaye à l'heure du coucher. Une façon d'aider à faciliter la transition du passage du jour au soir est d'utiliser une routine cohérente à l'heure du coucher.


 

Pourquoi mon tout-petit met-il longtemps à s'endormir ?


Prendre un peu plus de temps pour s'endormir est normal à cet âge. Une partie de la régression du sommeil sur 24 mois est un changement de développement qui peut entrainer un phase d'endormissement plus longue ( 20 à 30 minutes.) Cela est probablement dû à l'imagination naissante de votre tout-petit . L'heure du coucher est souvent un moment où les petits commencent à imaginer de nouvelles aventures passionnantes, parfois même des images effrayantes. Cela peut certainement avoir un impact sur le temps qu'il faut pour s'endormir.

sommeil bébé

Si votre tout-petit prend plus de 30 à 35 minutes pour s'endormir, cela peut signifier qu'il est temps de regarder l'horaire de votre tout-petit et de déterminer s'il dort trop pendant la journée ou s'il est trop fatigué avant de se coucher. Sur un horaire à une sieste, nous aimons voir une fenêtre de réveil matinale d'environ 6 heures avant l'heure de la sieste et une fenêtre de réveil d"après-midi d'environ 5 heures avant l'heure du coucher. L



 

Comment puis-je empêcher mon tout-petit de combattre l'heure du coucher?


Tout d'abord, il est important de comprendre qu'il se passe quelque chose d'excitant dans le cerveau de votre tout-petit entre 18 mois et 24 mois : Votre tout-petit apprend qu'il peut influencer le monde qui l'entoure avec sa voix et ses choix ! En même temps, ce n'est pas le travail de votre tout-petit de changer la routine que vous avez établie pour votre famille, de modifier les limites que vous avez fixées pour assurer la sécurité de votre tout-petit ou de donner le ton à votre foyer.

Alors, comment donner à votre tout-petit les moyens de "changer le monde" sans lui permettre d'être en charge du monde ?

Eh bien, nous devons trouver un moyen d'équilibrer les choix avec des limites sûres. (Cela est vrai que votre tout-petit lutte contre l'heure du coucher, ait du mal à quitter le parc ou quoi que ce soit entre les deux.)

Voici quelques moyens pratiques d'équilibrer des choix sûrs avec des limites bienveillante (mais fermes) :


1. Soyez clair sur vos attentes.

Si votre tout-petit lutte contre l'heure du coucher, sachez que les tout-petits s'épanouissent en sachant à quoi s'attendre. Expliquez à votre tout-petit en termes très concrets à quoi il peut s'attendre avant que cela n'arrive. Suivez le plan que vous avez présenté.

Voici un exemple : s'il vous reste environ 5 minutes avant de commencer votre routine du coucher, réglez une minuterie et prévenez votre tout-petit. "Il nous reste 5 minutes avant l'heure du coucher. Lorsque le minuteur sonnera, nous mettrons un pyjama et lirons un ou deux livres .


2. Offrez des choix simples.

Votre tout-petit n'a pas besoin de beaucoup d'options. Offrez deux options et laissez votre tout-petit choisir. Par exemple, au coucher, "Tu veux ton pyjamas rouge ou bleu ?"

Votre petit commence à exercer sa volonté dans les limites que vous avez créées.


3. N'offrez que des choix que votre tout-petit peut et doit contrôler.

Soyez conscient des questions que vous posez. Des choses comme quand aller au lit ou où dormir ne sont pas des choix que votre tout-petit peut contrôler. Essayez de remplacer une question comme "Tu veux aller te coucher ?" par "C'est l'heure d'aller au lit. Veux-tu marcher jusqu'à ta chambre ou veux-tu que je te porte ? D'autres choix que vous pourriez lui proposer pourraient être quel livre lire, quel pyjama porter ou qui la mettra au lit.


4. Tenez ferme à vos limites.

Lorsque vous êtes clair sur vos attentes et que vous avez proposé des choix, la prochaine étape – rester ferme sur vos limites – est beaucoup plus facile. N'oubliez pas : vous avez déjà fait le travail de préparer votre tout-petit et de proposer un choix raisonnable. La limite est l'endroit où vous devez suivre - c'est la partie que votre tout-petit ne peut pas choisir. C'est la partie qui lui assurera la sûreté et la sécurité.

Gardez à l'esprit que même si votre tout-petit combat vos limites, vous pouvez reconnaître et valider qu'il n'aime pas ce qui se passe ET rester attaché aux limites que vous fixez.


5. Utilisez un tableau de routine du coucher pendant l'heure du coucher.

Un tableau de l'heure du coucher est un rappel visuel de vos attentes. L'utilisation d'un tableau de routine de l'heure du coucher peut faciliter l'heure du coucher, surtout si les transitions sont difficiles pour votre tout-petit. Le programme sommeil vidéo vous aide à mettre en place tout cela ou l'école de parent pour être guidé en plus.





 

"Rends ta parole aussi bonne que l'or."


Lorsque vous établissez une limite, respectez votre parole.

Nous voulons trouver un équilibre entre l'encouragement de votre tout-petit à utiliser sa voix et le respect des limites que nous fixons. Je sais que votre tout-petit peut avoir l'impression de repousser constamment ses limites. La vérité est que chaque jour, ils explorent le fonctionnement du monde, et une partie de cette exploration consiste à déterminer ces limites. Il n'est pas manipulateur – il apprend. Votre travail consiste à rester calme et stable. Des limites stables conduisent à sécuriser les tout-petits



 

Si le sommeil est une difficulté depuis toujours et que vous ne savez plus quoi faire vous pouvez faire évaluer le sommeil de votre enfant et avoir des recommandations personnalisé

Prenez rdv avec notre équipe de professionnel de santé spécialisé ( en ce moment le code HappyMum vous offre une réduction )




3 705 vues

Comments


bottom of page